Blog Archive: Actualités

Comment acheter un bon vin sans se ruiner ?

Le vin a toujours été plébiscité pendant les moments joyeux, les moments de rencontre ou même de réconciliation. Le vin selon les adeptes joue un rôle particulier dans la réussite de certaines cérémonies. Avoir un bon vin a toujours été d’actualité mais l’avoir à un bon prix est la question que tous se posent depuis un certain moment et il est clair que plus on aspire à une meilleure qualité de vin plus on risque de se ruiner. Cependant, il existe tout de même certains paramètres à maîtriser pour faire l’achat d’un bon vin sans se ruiner.

Faites vos recherches

Si votre désir est d’avoir un meilleur rapport qualité/prix lors de votre achat, il vous faut impérativement faire des recherches. Consacrer un temps à vous renseigner sur les différents vins disponibles et sur les différents prix pratiqués. Vous pouvez notamment consulter des guides de vins ou visiter certains sites web qui proposent ce service. Ne vous laissez surtout pas influencer par les marques prestigieuses ou par les étiquettes. Si vous avez la possibilité de goûter certains, faites-le. L’objectif ici est de trouver la bonne information qui va vous permettre de bénéficier du meilleur rapport/qualité du marché. Si vous êtes à la recherche d’un bon vin, visitez ce site pour faire une bonne affaire.

Rendez-vous chez le producteur

L’une des meilleures techniques pour acheter un bon vin sans se ruiner est de se rendre chez le producteur. Vous bénéficiez d’un prix relativement bas parce que chez le vigneron, il n’y a pas de frais de transport ni de marges distributeurs qui sont additionnés au prix. Si cette option s’avère difficile, vous pouvez vous rendre chez un caviste ou un grossiste avec un bon niveau de négociation vous sortirez de là avec un bon vin sans vous ruiner. Acheter un bon vin c’est comme acheter un robot, certains paramètres ne sont pas à négliger.                                                                                                                                  

Les pâtes : variez les plaisirs

De la semoule de blé dur et de l’eau auxquels peuvent s’ajouter un peu de sel et des œufs. En mélangeant ces quelques ingrédients, les Italiens ont façonné environ 300 sortes de pâtes différentes. Voici quelques conseils gastronomiques pour s’y retrouver et savoir comment les choisir et les préparer.

Faciles à conserver et bon marché, les pâtes sèches sont présentes dans la quasi totalité de nos garde-manger. Les versions fraîches – plus périssables – ont une texture souvent considérée comme plus agréable et plus savoureuse en raison de leur teneur en eau plus élevée.

Mais leurs composition et qualités nutritionnelles sont sensiblement les mêmes qu’elles soient sèches ou fraîches. Quant à l’appellation «  pâte fraîche aux œufs « , elle implique que140 g d’œufs entiers ou de jaunes d’œufs soient utilisés pour chaque kilogramme de semoule de blé. Ce qui a pour avantage de renforcer la présence des protéines, sans véritablement influer sur les calories.

Mille et une formes

Spaghetti, tagliatelle, spaghettini, fusilli linghi, bucatoni, linguine… Rondes ou plates, fines ou plus denses, les pâtes longues donnent le meilleur d’elles-mêmes mariées à des sauces variées.
Quand elles sont en forme de torsades comme les fusillis ou en forme de tubes comme les rigatonis, les pennes ou encore les macaronis – les pâtes sont parfaites pour les gratins d’hiver et les salades d’été.
D’autres sont proposées déjà farcies et n’ont plus qu’à être cuites et servies, à l’instar des raviolis mais aussi des ravioles, des tortellinis et de certaines cannellonis… Parfait pour les soirs où l’on manque d’inspiration !
Enfin, les coquillettes, nœuds papillon, ou encore petites oreilles sont, elles, parfaitement adaptées pour accompagner des viandes en sauce ou pour accueillir des dés de légumes.

Varier les plaisirs

Si le blé est l’ingrédient principal de la grande majorité des pâtes, d’autres céréales peuvent le remplacer, comme le sarrasin, l’épeautre… Ou encore le riz et le maïs, qui ont l’avantage de convenir aux intolérants au gluten !

Et si vous les faisiez vous-même ?

Des pâtes à la sauge, au thym, des raviolis maisons ricotta-épinards … Vous en rêvez ? Et si vous le faisiez ? Même si le monde de la gastronomie peut paraitre complexe et même si cela demande un peu d’huile de coude, les étapes pour réaliser des pâtes fraîches sont simples et le résultat, incomparable. Comptez 1 œuf pour 100 g de farine et une pincée de sel en option.
Pour encore plus de créativité, libre à vous d’y ajouter les aromates que vous aimez : basilic, thym, piment, sauge… Mais aussi de les marier à vos propres farces – à la viande, ricotta-épinard – ou à vos propre sauces : tomates , champignons, bolognaise…
Bien sûr, réussir ses pâtes fraîches demande un minimum de technique. Mais pas de panique : le tournemain s’acquière très vite !

La pâte

Fouettez les œufs, puis incorporez-y progressivement la farine (et le sel, si vous avez choisi d’en mettre). Quand toute la farine a été incorporée, le mélange est plein de grumeaux : normal, la pâte ne doit surtout pas être collante !
C’est là que le pétrissage intervient : comptez une bonne dizaine de minutes de travail à la main pour que votre pâte ait la bonne texture, lisse et ferme mais pas cassante. Laissez-là ensuite reposer une demi-heure minimum, dans un endroit frais, emballée dans du film transparent.

Le découpage

Vient alors le moment d’abaisser la pâte à la machine à pâte. Pour cela, il faut diviser la pâte en pâtons, en étaler un rapidement au rouleau, puis le passer quatre à cinq fois dans le laminoir réglé sur le premier cran, en le repliant sur lui-même en trois à chaque fois.
Ensuite, on renouvelle l’opération en passant au cran supérieur, mais sans replier la pâte cette fois. Ceci, jusqu’à arriver au cran qui nous intéresse : 4 pour les spaghettis, 5 pour les tagliatelles et fettuccine…

Le séchage

Une fois découpées à l’aide des accessoires de découpes de la machine à pâte ou au couteau, il ne reste plus qu’à les laisser reposer. Bien que résolument fraîches, les pâtes maisons ont en effet besoin de sécher un peu avant d’être cuites, le temps que la pâte durcisse un peu. Si vous manquez de surface plane, les séchoirs à pâtes peuvent vous aider !

Pour la cuisson, elle est sensiblement identique aux pâtes fraîches que vous achetez en magasin. Comptez 3 à 4 minutes de cuisson dans un grand volume d’eau (que vous pouvez légèrement salé).

Comment bien choisir une barquette pour son activité ?

La barquette est un outil très important pour pouvoir réussir ses frites. Il est par conséquent primordial de bien faire le choix de sa barquette. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir quel type de barquette choisir.

Le type de friteuse à choisir

S’il est vrai qu’il faut bien choisir son huile pour réussir ses frites, il n’en demeure pas moins vrai que le choix de sa barquette de frites est tout aussi important. Commençons par la taille de la friteuse. Elle est déterminante pour la quantité d’huile à utiliser. Pour les petites capacités, il faut compter environ 1,5 à 2 litres. Il faut noter que la conception de la barquette et ses différentes options jouent un rôle sur la quantité d’huile requise. Selon vos désirs, choisissez le type de friteuse qui vous avantagera. Vous avez le choix entre une friteuse traditionnelle, une friteuse qui rôtit et grille, une friteuse de modèle familial, etc. Toujours est-il que de nos jours, il est conseillé d’opter pour une friteuse électronique. Il existe des friteuses électroniques qui ne requièrent pas d’huile, mais elles sont assez chères. Pour faire simple, en fonction de votre budget, optez pour une barquette pratique, et si possible, il faut choisir une barquette familiale. Elles sont peu onéreuses et assez efficaces.

L’huile recommandée pour des frites réussies 

Il faut bien évidemment choisir un type d’huile qui va avec votre barquette. Il est conseillé de choisir une huile « spéciale friture ». L’huile végétale est adéquate pour réussir les fritures car elle a une faible teneur en mauvais cholestérol. Nous vous conseillons donc de choisir des huiles telles que l’huile de colza ou de tournesol. L’huile d’olive est aussi une huile qui est fortement recommandée. Pour des frites savoureuses, l’huile joue un grand rôle. A côté de cela, il y a les conditions de friture. Notez que les conditions idéales pour les fritures vont de 160 à 190 ° Celsius.

La truffe, grande star des fêtes de Noël en 2022

Vous êtes sur le point de préparer votre menu pour le repas de Noël et vous vous demandez quelle pourrait être la saveur phare à décliner de la mise en bouche au dessert. Il existe un produit noble que l’on peut cuisiner de toutes les manières et qui laisse un gout impérissable en bouche, c’est la truffe. Voici un article qui devrait vous mettre l’eau à la bouche.

Quelles sont les différentes variétés de truffes ?

Il est possible de commencer par distinguer la truffe d’hiver de la truffe d’été. Les secondes ont un gout moins prononcé que les premières. Il existe aussi des truffes noires et des truffes blanches. Mais en réalité, le gout des truffes dépend de l’environnement et le terroir dans lequel elles poussent. D’une année à l’autre, elles peuvent avoir un gout très différent.

Sous quelle forme peut-on trouver de la truffe ?

Pour vos recettes de cuisine, vous avez le choix entre différents conditionnements. Le « must » reste de commander de la truffe fraiche, entière ou bien en morceaux pour obtenir le meilleur du gout de la truffe. Mais il existe aussi d’autres conditionnements pour agrémenter vos préparations culinaires. On trouve par exemple du jus de truffe, des brisures de truffe, des pelures de truffe, des condiments à la truffe comme de l’huile de truffe ou encore du miel de truffe.

Déclinez votre menu de repas de Noël autour de la Truffe

Avec la truffe, il est possible de cuisiner tout un repas de Noël. Vous pouvez en ajouter quelques brisures sur vos toasts à l’apéritif et proposer une mini brouillade de truffe en guise de mise en bouche. Pour l’entrée, pourquoi ne pas essayer de présenter un plat à base de truffe et de noix de Saint-Jacques. En guise de plat principal, nous ne pouvons que vous conseiller de cuisiner un tournedos Rossini au foie gras et à la truffe. Pour le dessert, pensez à une déclinaison autour de la truffe avec une glace, une crème brulée à la truffe et des truffes au chocolat. 

Recette des spritzbredeles

La gastronomie alsacienne regorge de nombreux délices capables de satisfaire toutes vos envies gourmandes (ou presque). On y retrouve notamment les fameuses spritz bredeles. Consommer ce repas est une véritable tradition dans cette partie du territoire.

Vous souhaitez vous aussi profiter des saveurs gustatives alsaciennes ? On vous montre étape par étape comment réaliser de délicieux spritzbredeles. Mais avant :

C’est quoi les spritzbredeles ?

Les spritz bredeles sont de petits gâteaux alsaciens que l’on consomme majoritairement dans en période de l’Avent. Véritable tradition culinaire locale, les spritz bredeles procurent une expérience gustative unique.

En territoire Alsacien, on retrouve de multiples variétés de petits gâteaux. Mais c’est certains les « spritz » qui ont séduit les papilles des populations locales. Les spritz bredeles désignent en réalités des « bredeles » confectionnés en forme de « S » et cannelés au niveau de l’embout.

Certes ils se consomment le plus souvent pendant la fête de Noël,  cela n’exclut pas que vous mettiez la main dans la pâte pour réaliser à n’importe quelle période de l’année.

Qu’ils soient enrobés au chocolat, avec de l’amande ou encore de la vanille, les spritzbredeles vous offriront une expérience gustative unique.

Les spritz bredeles ne sont pas la seule recette de ces petits gâteaux alsaciens. Découvrez aussi la recette des butterbredeles pour régaler petit et grands en attendant la venue du Père Noël !

Comment réaliser les spritzbredeles ?

Pour réussir la recette de spritzbredeles il faut se munir de certains ingrédients et respecter les étapes de préparation.

Les ingrédients pour réaliser les spritzbredeles

Voici ce dont vous avez besoin pour vos spritzbredeles faits maison :

  • 500 g de farine
  • 300 g de beurre à température ambiante
  • 2 paquets de sucre vanillé
  • 250 g de sucre
  • 200 g d’amandes en poudre
  • 1 oeuf

Les étapes de préparation

Pour la préparation, respectez les étapes ci-après :

  1. Malaxer le beurre en mousse dans le bol d’un robot, ajouter le sucre puis mélanger
  2. Ajouter l’œuf, mélanger à nouveau jusqu’à obtention d’un mélange homogène
  3. Ajouter dans l’ordre, le sucre vanillé, la farine, les amandes en poudre
  4. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène
  5. Placer la pâte dans un réfrigérateur durant environ une heure
  6. Chauffer le four à 180°
  7. Pour former les spritzbredeles, utiliser un hachoir manuel. Ce dernier doit cependant être équipé d’une lame avec une forme cannelée.
  8. Déposer les spritzbredeles sur un tapis en silicone ou sur du papier sulfurisé
  9. Faire cuire les gâteaux durant 10 minutes et laisser refroidir sur une grille
  10.  Dégustez vos spritzbredeles !!

Ce qu’il faut retenir

Les spritzbredeles sont de petits gâteaux faciles à réaliser chez soi. Pas besoin d’être un as de la pâtisserie pour les réussir. Alors, envie de faire un tour en Alsace sans vous déplacer ? Enfilez votre toque de pâtissier et faites des  spritzbredeles !!

La recette du gâteau minute

Pas le temps de cuisiner ? Envie malgré tout de vous faire plaisir avec une gourmandise ?

Cette recette est faite pour vous ! En quelques minutes de préparation, vous allez cuisiner un gâteau aussi gourmand que rapide à faire !

Vous êtes tentés ? Alors direction la cuisine !

Ingrédients :

  • 200 g de sucre.
  • 4 œufs.
  • 160 g de beurre.
  • 160 g de farine.
  • 75 g de Maïzena.
  • 1 sachet de levure chimique.
  • 1 sachet de sucre vanillé.

Préparation :

  • 1. Préchauffez le four à 180 ° C.
  • 2. Faites fondre le beurre et laissez-le refroidir légèrement.
  • 3. Pendant ce temps, fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • 4. Ajoutez le beurre fondu, mélangez bien et ajoutez les ingrédients secs (farine, fécule de maïs, levure chimique et sucre vanillé).
  • 5. Versez la pâte dans un moule à cake graissé et fariné et faites cuire pendant environ 30 minutes.

Il ne vous reste qu’à le déguster !

Conseils de chef :

  • Parfumez simplement votre gâteau minute en ajoutant quelques gouttes de votre essence préférée (citron, orange, amande…) à la pâte ou en le saupoudrant de sucre glace à la sortie du four.
  • Vous pouvez également remplacer 120 grammes de beurre dans votre gâteau par un yaourt (parfumé même si vous le souhaitez). Conservez 40 grammes de beurre pour le rendre moelleux.
  • Ajoutez-y du chocolat : pour un gâteau plus gourmand, vous pouvez ajouter 80 grammes de chocolat noir.
  • Vous pouvez également varier les saveurs en ajoutant du zeste de citron râpé, de l’eau de fleur d’oranger ou même une cuillère à soupe de cognac !
  • Astuce légèreté : séparez les blancs des jaunes et battez-les en neige avant des les incorporer à la pâte. Votre gâteau sera encore plus léger et aérien.
  • Pour le rendre plus crémeux, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de crème fouettée.
  • Vous pouvez également ajouter des fruits (frais ou confits) à votre gâteau : canneberges, raisins secs, abricots en dés, pommes… Soyez créatif !
  • Une ganache au chocolat ou une crème au beurre donnera à votre gâteau minute un aspect plus sophistiqué. Le coulis de fruits marche aussi très bien.
  • Ajoutez un glaçage royal : il donnera à votre gâteau une belle finition brillante.

Vous voyez que cette recette de gâteau minute peut être déclinée de mille et une façons ! Testez, laissez parler vos envies et vos goûts, et régalez-vous ! Vous pouvez conserver votre gâteau pendant deux à trois jours dans un endroit frais et sec. Après cela, il est préférable de le congeler.

Voilà, vous n’avez aucune excuse pour ne pas essayer cette recette ! Et si vous cherchez d’autres recettes de gâteaux, nous avons l’embarras du choix. Parcourez nos catégories, vous allez forcément trouver votre bonheur et une recette gourmande faite pour vous.

A vous de jouer ! Bon appétit !

Comment choisir le bon traiteur pour son événement d’entreprise ?

Pour réussir un événement professionnel, il est impératif qu’il y ait un traiteur de qualité. En effet, en plus de nourrir l’esprit, il est aussi important de nourrir le corps lors d’un événement. Ainsi, outre le fait de choisir une salle de réception adaptée pour votre événement, vous devez choisir un très bon traiteur capable de satisfaire tous vos invités. Découvrez, dans cet article, les éléments à prendre en considération pour choisir son traiteur.

Définissez tous les besoins de votre événement 

En fonction du déroulement de votre événement, vous avez la possibilité de prévoir différents moments de fraternité gastronomique au nombre desquels pourraient figurer le petit-déjeuner, les pauses, le cocktail apéritif, le cocktail déjeunatoire et/ou dînatoire, le buffet débout ou encore le repas assis. Ainsi, après avoir défini clairement ces besoins, vous allez pouvoir mieux cibler le traiteur événementiel. Et justement, si vous êtes à la recherche d’un traiteur de qualité, visitez le site d’un professionnel.

Prévoyez un budget conséquent pour un traiteur événementiel

S’il existe de nombreux traiteurs, il convient de préciser que, généralement, ceux qui offrent des services de qualité sont naturellement plus chers que les autres. Après tout, ne dit-on pas que la qualité a un prix ? Toutefois, il est très important de vérifier au préalable que le traiteur que vous avez dans le viseur est vraiment qualifié. Pour ce faire, vous pouvez essayer de glaner des renseignements quant à la qualité de ses prestations auprès de ses anciens clients. Renseignez-vous également sur l’actualité du marché de l’événementiel. Outre cet aspect, notons que de façon générale, on compte 1 serveur pour 30 personnes en cocktail et 1 pour 16 personnes lorsqu’il s’agit d’un dîner assis. Pour déterminer le nombre du personnel de service, il faut prendre en compte le lieu de l’événement et la mise en place.

Comment choisir une trancheuse à jambon ?

La trancheuse à jambon est une machine très pratique pour trancher rapidement et facilement du jambon, du saucisson. L’appareil est composé d’une lame circulaire tournante qui vient couper la viande en tranches d’épaisseur régulée.

Il existe différents modèles de trancheuses à jambon sur le marché, mais comment savoir quel modèle choisir ? Découvrez nos conseils pour bien choisir votre trancheuse à jambon, qu’elle soit électrique ou mécanique, ainsi que les marques que vous pouvez acheter en toute confiance…

Les critères de choix d’une trancheuse à jambon ?

Qu’il s’agisse d’une trancheuse à jambon qui fonctionne avec de l’électricité ou de l’huile de coude, les critères pour la choisir sont finalement les mêmes…

A courroie ou à pignons

  • Les trancheuses à courroie ont généralement une lame plus lourde, ce qui leur permet de trancher plus facilement et plus rapidement la viande. Elles sont aussi moins sensibles aux variations de tension que les trancheuses à pignons, ce qui est un avantage si vous utilisez votre appareil dans différents pays avec des normes électriques différentes.
  • Les trancheuses à pignons sont généralement plus légères et plus maniables que les trancheuses à courroie. Elles sont aussi moins bruyantes, ce qui peut être un avantage si vous utilisez votre trancheuse dans un endroit où le bruit est gênant.

La taille

Si vous avez besoin de trancher de grandes quantités de viande, choisissez une trancheuse à jambon de grande taille. Inversement, si vos besoins sont occasionnels, un petit appareil suffit.

Entretien

Choisissez un modèle de trancheuse à jambon avec une lame amovible et facile à nettoyer sans y passer une éternité d’une part, et risquer qu’il reste des morceaux de viande dans des endroits difficilement inatteignables d’autre part. C’est une question d’hygiène et cela évite d’attirer la présence des fourmis et autres insectes.

Réglage

Vérifiez que le modèle choisi possède une fonction permettant de régler l’épaisseur des tranches : cela vous permettra de trancher la viande selon vos préférences et celles des convives.

Prix

Prenez en compte le prix de l’appareil si vous avez un budget à ne pas dépasser. Il existe des trancheuses à jambon à tous les prix, mais ne vous précipitez pas forcément sur la machine la moins chère qui risquerait de vous décevoir. Prévoyez un budget entre 400 € et 800 € si vous souhaitez un appareil de bonne qualité qui dure dans le temps. Prenez le temps de comparer et de découvrir les marques que nous vous conseillons ci-dessous.

Les différents types de trancheuse à jambon

Trancheuse électrique

Plus puissante qu’une trancheuse manuelle, elle tranche plus facilement et rapidement la viande et la charcuterie. Elle est particulièrement adaptée si vous avez besoin de trancher de grandes quantités.

Trancheuse mécanique

La trancheuse mécanique est actionnée par un levier que vous devez presser pour faire tourner la lame et trancher le jambon ou le saucisson. C’est une trancheuse plus lente que l’électrique, mais qui a l’avantage d’être moins chère. Après tout, certains bouchers et charcutiers utilisent ce genre d’appareil alors qu’ils en font un usage quotidien.

Trancheuse manuelle

La trancheuse manuelle est très compacte et peu encombrante. Elle tranche aussi bien le jambon que le saucisson, mais c’est une trancheuse très lente et qui demande beaucoup de force pour trancher la viande. Ce n’est donc pas un modèle à privilégier si vous avez besoin de trancher de grandes quantités ou si vous n’avez pas beaucoup de place dans votre cuisine.

Le fonctionnement d’une trancheuse électrique

L’utilisation d’une trancheuse électrique est très simple et intuitive. Il vous suffit de :

  1. Placer le jambon ou le saucisson sur la trancheuse
  2. Régler l’épaisseur des tranches à l’aide du bouton situé sur le côté de l’appareil
  3. Mettre en marche la machine si elle est électrique
  4. La lame circulaire tourne alors et tranche la viande en tranches régulières.

Conseils d’entretien d’une trancheuse à jambon

Pour profiter de votre trancheuse à jambon pendant de nombreuses années, il est important de l’entretenir correctement. Voici quelques conseils :

  1. Nettoyez la lame après chaque utilisation avec un chiffon doux pour éviter qu’elle ne rouille.
  2. Si la lame est amovible, retirez-la et nettoyez-la soigneusement à l’aide d’une éponge et du savon.
  3. Nettoyer l’intérieur de la machine à l’aide d’une éponge et de savon.
  4. Essuyez bien l’appareil après le lavage pour éviter que la machine ne rouille.

Rien de bien sorcier donc, comme vous pouvez le constater.

Les meilleures marques de trancheuses à jambon

Casselin

Casselin est une marque française qui se spécialise dans la production d’appareils électroménagers destinés à l’usage professionnel. Elle fabrique des trancheuses à jambon de qualité et très résistantes, parfaites pour un usage quotidien.

Berkel

Berkel est une marque italienne très réputée dans le milieu de la restauration et de la gastronomie. Elle fabrique des trancheuses à jambon électriques et mécaniques de qualité, très pratiques et faciles à utiliser.

Fama

Fama est une marque espagnole qui fabrique des trancheuses à jambon électriques et mécaniques de qualité professionnelle. Les trancheuses Fama sont très robustes et très performantes, parfaites pour un usage quotidien intensif.

MPM

MPM est une marque française qui fabrique des trancheuses à jambon électriques et mécaniques de qualité professionnelle. Les trancheuses MPM sont très résistantes et très performantes, destinées à être sollicitées très régulièrement.

Vous avez suffisamment d’éléments pour savoir comment choisir votre trancheuse à jambon !

En savoir plus sur la gamme de trancheuse Berkel

Comme vous avez pu le voir plus haut, la marque Berkel fait partie des références en matière de fabrication de trancheuses. Ce fabricant italien est véritablement un leader dans le domaine. Vous pourrez donc constater que la gamme des trancheuses Berkel, se compose uniquement d’équipement de qualité supérieure.

La marque s’assure de vous offrir des modèles performants, avec des fonctionnalités très intéressantes. En plus d’être performantes, ces trancheuses à jambon sont aussi designs et sécurisés. Vous pourrez donc les faire trôner fièrement dans vos cuisines. Vous pourrez aussi les utiliser en toute confiance, sans risque d’accident.

Pourquoi opter pour les trancheuses Berkel ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à opter pour les trancheuses de la marque Berkel. Tout d’abord, vous devez savoir que ce fabricant dispose d’une longue expérience dans son domaine. En effet, Berkel fabrique et commercialise des trancheuses depuis 1974.

Depuis sa création, jusqu’à ce jour, cette entreprise s’est fixée pour objectif de vous faciliter la vie. Elle vous propose donc des trancheuses à la fois pratiques et moins fatigantes. C’est en grande partie pour ces qualités que la marque a pu acquérir une telle notoriété dans le monde entier.

Aujourd’hui encore, Berkel se distingue des autres par la qualité de ses équipements. Choisir une trancheuse dans son catalogue, c’est faire le choix de l’excellence. De plus, il y en a pour tous les besoins et pour tous les goûts.

Les différents modèles de trancheuses à jambon disponibles chez ce fabricant, présentent des fonctions variables et différents modes d’utilisation. Que vous ayez besoin d’un modèle manuel ou d’un modèle électrique, Berkel saura vous satisfaire.

Vous aurez aussi droit à des conseils sur mesure, pour bien entretenir votre équipement. De cette manière, vous pourrez le conserver le plus longtemps possible, et profiter de votre investissement dans la durée. En plus, selon la période, vous pourrez profiter de réductions pour faire de bonnes affaires.

Quel budget pour l’achat d’une trancheuse de la gamme Berkel ?

Comme vous pouvez vous en douter, les trancheuses du catalogue de la marque Berkel, sont disponibles dans plusieurs gammes de prix. Il y en donc pour tous les budgets. Vous trouverez certains modèles à moins de 700 euros, tandis que d’autres peuvent coûter jusqu’à 14 000 euros et plus. Vous devez donc analyser les besoins de votre activité à travers plusieurs critères, pour savoir vers quelle gamme de trancheuse Berkel vous devez vous tourner.

Qui peut utiliser les trancheuses de la gamme Berkel ?

Les trancheuses à jambon de la marque Berkel s’adressent à tout le monde. Que vous soyez particulier amateur de bonne cuisine, ou professionnel de la restauration, vous pourrez trouver votre bonheur dans le catalogue de la marque.

Pour les particuliers qui n’ont besoin que peu d’exigence, il existe des modèles simples et pas chers. Vous aurez aussi des modèles plus sophistiqués et plus puissants, qui s’adressent aux professionnels. Ainsi, que vous soyez charcutier, gérant d’un supermarché qui propose de la charcuterie, ou encore traiteur, vous pourrez trouver la trancheuse parfaite pour vous chez Berkel.

Trois façons de déguster des noix

La saison des noix approche et à quelques semaines des récoltes et du temps de séchage, on revient sur ce fruit à coque tellement délicieux qui se marie avec bien d’autres produits. Vous en doutez ? Voici trois manières de déguster des noix, en allant de l’apéritif au dessert !

Des cerneaux pour relever l’apéritif 

C’est effectivement un excellent produit à consommer en apéritif. Les noix se marient parfaitement avec de nombreuses bières, des vins mais aussi des spiritueux plus forts. Et pour cela, rien de mieux que des cerneaux de noix natures, ou bien parfumés : au curry par exemple pour surprendre les papilles ou, plus classiques, aux herbes de Provence. Vous pouvez aussi les faire un peu griller pour obtenir plus de craquant, et les saler généreusement tout simplement. Petit info bonus : il existe un vin de noix très doux qui fait un excellent apéritif ou même en digestif, à la fin d’un repas copieux.

Des noix avec le fromage

Quelle alliance culinaire parfaite ! Manger des noix avec le fromage est un délice, notamment pour les fromages de montagne ou des alpages. Les noix sont appréciées avec des fromages de vaches, plutôt à pâte dure, et après un bon repas, ces saveurs régalent les palais les plus fins. Vous pouvez en plus les assortir d’un vin rouge un peu relevé pour pimenter le tout ou avec quelques feuilles de salade 

Dans le brownie pour un dessert savoureux

Le brownie est l’un des desserts qui a le plus de succès tant auprès des enfants que des adultes. Et il est largement meilleur avec des noix. Certains y ajoutent noix et noisettes d’ailleurs mais d’autres le préfèrent nature. Et vous quelle est votre recette ? Pour les fervents amateurs de noix et de fruits à coque, vous pouvez varier les noix et y incorporer par exemple des noix de pécan

Quelle est la différence entre le champagne et le crémant ?

Le terroir : la première différence entre le Champagne et le Crémant

La région de Champagne offre un terroir unique qui convient à la production de vins mousseux de haute qualité. Le climat est caractérisé par des hivers frais et des étés chauds, ce qui est idéal pour la culture des cépages pinot noir, chardonnay et meunier. En outre, les sols calcaires particuliers emmagasinent bien la chaleur et la restituent progressivement, ce qui favorise la maturation des raisins.

Le crémant peut être fait depuis n’importe quel terroir. Il existe de nombreux crémants merveilleux et variés, mais aucun ne peut rivaliser avec le terroir unique de la Champagne.

Le crémant peut être élaboré à partir de n’importe quel cépage, de sorte qu’il existe une plus grande diversité de profils gustatifs parmi les crémants. Cependant, les cépages les plus populaires utilisés dans la production de crémant sont le chardonnay, le sauvignon blanc, le chenin blanc et le pinot noir.

Les cépages utilisés pour le Crémant et le Champagne

Voici les cépages habituellement utilisés pour ces deux produits vinicoles :

  • Chardonnay : c’est le principal cépage utilisé dans la production de Champagne. Il est également utilisé dans la production du Crémant de Loire, du Crémant de Bourgogne et du Crémant d’Alsace.
  • Pinot noir : c’est le deuxième cépage le plus important utilisé en Champagne. Il est également utilisé pour l’élaboration du Crémant de Bourgogne et du Crémant d’Alsace.
  • Meunier : c’est un cépage typiquement champenois.
  • Sauvignon blanc : c’est un cépage utilisé dans l’élaboration du Crémant de Loire.
  • Chenin blanc : c’est un cépage utilisé dans l’élaboration du Crémant de Loire et du Crémant d’Anjou.

La technique de production

La méthode traditionnelle ou méthode champenoise est utilisée pour la production de champagne. Cette méthode consiste en une seconde fermentation en bouteille, qui donne au vin ses bulles.

La méthode traditionnelle peut également être utilisée pour l’élaboration du Crémant, mais il existe d’autres méthodes comme la méthode Charmat (ou méthode tank) et la méthode de carbonatation.

La méthode Charmat est utilisée pour l’élaboration du Crémant de Loire, du Crémant de Bourgogne, du Crémant d’Alsace et du Crémant du Jura. La méthode de carbonatation est utilisée pour l’élaboration du Crémant de Bordeaux.

Le dosage : une autre différence entre le Champagne et le Crémant

Le dosage est l’ajout de sirop de sucre au vin avant la mise en bouteille. Il détermine le caractère sucré du vin.

En Champagne, le dosage est compris entre 3 et 5 grammes par litre. Les plus courants sont le brut (0 à 6 g/l), l’extra-brut (0 à 2 g/l) et le sec (0 à 4 g/l). En Crémant, le dosage est compris entre 6 et 50 grammes par litre. Les plus courants sont le sec (17 à 32 g/l) et le demi-sec (33 à 50 g/l).

Une question de prix, mais pas de qualité !

Bien qu’un considère souvent que le champagne est plus qualitatif que le crémant, ça n’est pas forcément le cas. Tout dépend des producteurs. Il y a de très bons champagnes et de très bons crémants. En général, le champagne est plus cher car la production est plus compliquée et le rendement à l’hectare est plus faible.

Ces 2 produits ont des caractères différents, mais ils peuvent très bien co-exister, en entrée, en accompagnant un repas ou pour le dessert.

L’appellation d’origine contrôlée permet également d’augmenter les prix. Le champagne AOC est plus connu que les autres crémants et bénéficie donc d’un prix « premium ».

Souhaitez-vous manger les cookies de ce site ? Accepter
Acheter Cialis en Suisse sans ordonnance Acheter Kamagra en Suisse sans ordonnance Acheter Cialis 20 mg a Paris Acheter Kamagra a Paris Αγορα Viagra 50 mg Ελλάδα Αγορα Cialis 20 mg online στην Ελλάδα Acheter Viagra en Allemagne Acheter Cialis 10 mg Belgique