Blog Archive: Actualités

Faire vos sushis à la maison

Vous aimez la cuisine japonaise et aimeriez pouvoir faire de délicieux sushis à la maison. Il vous suffit de prendre le temps d’apprendre. Car effectivement, il ne s’agit pas de suivre simplement la recette, mais de travailler sa technique et ses gestes pour les réussir parfaitement. C’est un jeu de patience qui apporte beaucoup de satisfaction quand on y arrive, surtout pour ceux qui dégustent. Voici quelques conseils utiles pour commencer.

Trouver les bons produits

Quand on fait des sushis, il faut connaître un bon magasin de nourriture asiatique. Si vous essayez de compenser un ingrédient par son équivalent européen, vous perdrez forcément le vrai goût de la cuisine japonaise. Sur internet, on trouve des épiceries spécialisées dans les produits japonais, qui vendent du riz, du mirin, du vinaigre de riz, des feuilles de nori. On peut également y acheter le fameux saké qu’on utilisera pour la cuisine ou bien pour la dégustation.

Ne ratez pas la préparation du riz

C’est ce qui fait en majeure partie le goût du sushi ou du maki. Il est important de passer du temps à nettoyer les grains. En les trempant dans un bol et en changeant l’eau jusqu’à ce qu’elle soit claire. La cuisson s’effectue soit au rice cooker, soit à la casserole en mouillant progressivement le riz. N’oubliez pas le saké à la fin, ainsi que le mélange de vinaigre de riz et de mirin pour rendre le riz collant.

Travailler la forme

Pour des sushis, il suffit de former de petites boules de riz dans la paume de sa main et de poser une fine tranche de poisson dessus. Pour les maquis, on utilise un set de table en bambou. On trempe la feuille de nori coupée en deux dans de l’eau tiède, on la pose et on étale une fine couche de riz sur les deux tiers de la surface. Tracez une bande de wasabi et disposez la garniture. Roulez et placez au frais avant de servir. Si vous souhaitez faire des Californiens, roulez avec le riz vers l’extérieur et saupoudrez de graines de sésame.

Quelle formation suivre en agroalimentaire

L’agroalimentaire est un secteur qui regroupe les métiers liés à la production, la transformation chimique ou naturelle et la commercialisation d’aliments. Ces aliments peuvent provenir soit de l’agriculture soit de la pêche et sont destinés à la consommation humaine. L’industrie agroalimentaire fait partie des secteurs les plus attirants en France et vient en deuxième position dans l’industrie nationale. Il en va de soi donc que les formations issues de ce domaine soient diversifiées. Nous en citerons quelques-unes.

Les différentes formations en Agroalimentaire

Il existe des formations générales pour accéder aux différentes professions du secteur agroalimentaire. Allant du CAP au bac+6, vous trouverez le métier qui correspond le mieux à vos attentes dans vos futurs projets professionnels. Votre choix peut se porter soit sur :

  • Un BTS ou Un DUT (bac+2)
  • Une licence (bac+3)
  • Un bachelor (bac+3 ou +4)

Ou sur des formations plus longues à savoir :

  • Une Licence professionnelle
  • Un Master
  • Un Master spécialisé.

Ces formations sont dispensées dans des écoles, lycées ou universités (qu’ils soient privés ou publics) qui vous accompagneront tout le long de votre cursus. 

Vous pouvez aussi faire le choix de suivre une formation parcours commercial agroalimentaire après l’obtention d’un bac+2 dans le domaine commercialCette formation aboutit à une profession dont la mission sera :

  • D’améliorer la relation commerciale avec les clients,
  • De prospecter de nouveaux clients,
  • D’organiser et coordonner les commandes,
  • D’animer la relation service commercial et service technique,
  • De conseiller les clients,…

Que faire à la fin de sa formation en Agroalimentaire ?

L’industrie agroalimentaire renferme une multitude de professions. Entre la conception, la production, l’acheminement et la vente des aliments, le chômage est très limité dans ce secteur. L’industrie dispose aussi de robots utilisés pour un rendement plus rapide et un gain de temps pour produire le maximum d’aliments. 

Les avantages de la cuisson au four à pain

Le four à pain est l’élément indispensable du boulanger. Il sert à réaliser des viennoiseries, des pains de toute sorte et des pâtisseries. Les fours sont aujourd’hui de plus en plus polyvalents et répondent à des attentes précises. Les fours à bois sont de plus en plus rares. Ils ont été remplacés par des fours nouvelle génération ce qui facilite la tâche du boulanger. Vous pourrez alors acheter un four à pain professionnel grâce à Internet. 

Pour la cuisson du pain

Élément caractéristique du patrimoine rural, le four à pain à bois a évolué au fil du temps. Seules certaines petites communes l’ont conservé. Il est utilisé pour cuire les viandes rôties, les gâteaux, les biscuits, les plats traditionnels lors de fêtes de village. Les pains rustiques ou de tradition se cuisent à même la sole alors qu’une multitude de spécialités boulangères nécessitent un autre support plus adapté. C’est le cas des baguettes moulées, viennoises et des pains spéciaux, ciabatta, pavé, panini. Aujourd’hui les boulangers optent pour les fours à chariot de grande capacité afin de sortir du volume et ainsi optimiser leur productivité. Le chariot fixe et rotatif se partage le marché.

Enfournement rapide

Certains fabricants ont conçu des fours ventilés de moyenne capacité. On peut ainsi enfourner plusieurs plaques, ce qui procure un gain de temps, de sécurité, d’ergonomie. Qu’ils soient à l’électricité, au gaz, au fuel, les fours récents offrent une consommation réduite comparée aux modèles des années 80. Le four à pain est essentiel pour le boulanger. Il permet une cuisson optimisée du pain et cela à chaque fournée. Équipé d’un foyer particulièrement performant, chaque modèle de four de boulangerie professionnel dispose d’une porte basculante pour faciliter le travail des artisans. Le four à pain doit être suffisamment puissant, fiable afin d’offrir des pains de qualité et cela tout au long de l’année.

Les bonnes raisons d’acheter votre viande chez un grossiste

Trouver de la bonne viande de nos jours est devenu compliqué. Entre les scandales dues à l’élevage de masse, les origines incertaines, les antibiotiques et les OGM, vous ne saurez pas toujours ce que vous aurez dans votre assiette. Voici de bonnes raisons de vous approvisionner chez un grossiste de viande.

La qualité est au rendez-vous

Une viande de qualité est une promesse de plaisirs lors de la dégustation. Acheter de la viande chez le bon grossiste vous permet de bénéficier d’une grande diversité de produits sélectionnés avec soin. 

L’expertise et son savoir-faire unique de votre grossiste sont l’atout indéniable pour découvrir un large catalogue de viandes d’exception. Toute l’année, vous pourrez acheter de la bonne viande parfaitement saine, bien tendre et véritable promesse de belles saveurs exquises.

Des prix défiant toute concurrence

En faisant vos achats de viande chez un grossiste, vous pourrez vous assurer de bénéficier de tarifs étudiés tout en vous garantissant de la viande de qualité. De plus, sachez que s’adresser à un interlocuteur de choix vous offre la possibilité de commander en ligne et de vous faire livrer directement chez vous. En cas de besoin, sachez que vous pouvez découvrir le meilleur du terroir français avec les produits du grossiste en viande La Louvrie.

Carcasses, charcuteries, viande de bœuf et de porc, mais aussi volailles, etc., tout ce dont vous aurez besoin, trouver le à une adresse unique. Un avantage certain pour gagner du temps et pour réaliser vos emplettes dans les conditions optimales.

Des produits pour particuliers et professionnels

Le grossiste en viande est le professionnel qu’il vous faut si vous souhaitez vous fournir de la bonne viande. Pour les restaurants, les collectivités, les entreprises, mais aussi pour les particuliers, il est une solution idéale pour s’approvisionner en bonne viande savoureuse.

Côtes de porc, échine, rôti, saucisses ou encore pâté, le choix est large et vous permet de trouver tout ce qu’il vous faut pour réaliser tous vos plats. La viande souple que vous propose votre grossiste en ligne vous garantit d’avoir toutes les chances de vous régaler et de surprendre ceux qui la dégusteront.

Le top des 6 plantes aromatiques à avoir chez soi

Si au quotidien, vous avez l’habitude de cuisiner avec de la menthe, du persil ou du basilic, alors il est peut-être temps d’envisager la conception d’un potager. Et pour cela, voici un petit tour du top 6 des plantes aromatiques à avoir chez soi. 

Le basilic 

Dans les pizzas, les pattes ou les salades, il respire le soleil et la Méditerranée. Avec une plantation en avril, vous êtes assurés de pouvoir en profiter tout au long de l’été et jusqu’au retour des mauvais jours. Seul impératif, il adore la lumière et demandera un arrosage fréquent. Quant à ses préférences, vous pouvez le planter à côté des tomates sans problème. 

La menthe 

Indispensable pour le taboulé, le thé ou la sauce, la menthe distille un parfum typique et une véritable sensation de fraîcheur. Pour sa plantation, il faudra préférer une espèce bio que vous pourrez trouver sur le site aromatiques.fr. Légèrement à l’ombre, elle apprécie un sol léger et surtout un arrosage fréquent, notamment durant la saison estivale. 

La mélisse  

Avec une agréable odeur de citron, elle fera la joie de tous les amateurs de tisane. Par ailleurs, en été, ses senteurs viendront éloigner les moustiques et vous pourrez profiter agréablement de votre extérieur. Quant à sa plantation, elle aimera la mi-ombre et un sol léger. 

Le persil 

En cuisine, il sert à une multitude de préparations. Voilà pourquoi, il est quasiment indispensable lorsqu’il s’agit de plantes aromatiques. Dès le mois de février, vous pouvez le planter dans une serre ou un abri avant de le basculer au jardin, au retour des beaux jours. Particulièrement résistant, il ne craint pas le froid ni la sécheresse mais demandera tout de même une bonne humidité pour pouvoir croître dans de bonnes conditions. 

La coriandre 

Parfaite pour des plats indiens ou asiatiques, la coriandre est très simple de culture. Particulièrement résistante au froid, elle adore les sols bien drainés et très humides. Avec une récolte en mai ou en octobre, il ne vous restera plus qu’à la faire sécher ou à la congeler pour pouvoir en profiter toute l’année. 

Le thym 

Typique de la cuisine méditerranéenne, le thym ne s’épanouit qu’au soleil et dans un sol bien drainé. De mai jusqu’à octobre, une délicate floraison viendra peupler l’ensemble et distiller à une agréable senteur. Quant à son utilisation, on l’aime avec les viandes mais également en tisane, au coin du feu.

Découvrir la région de Mons par ses bonnes tables

Quel meilleur moyen de prendre plaisir et de découvrir un pays qu’à travers sa cuisine ? Qu’elle soit issue du terroir ou plus élaborée et réalisée par un grand chef étoilé, la gastronomie d’un pays est toujours le reflet de sa diversité. Lors de votre séjour dans la région montoise, vous pourrez vérifier cet axiome en vous régalant dans un restaurant typique de Mons.

Une gastronomie locale et savoureuse

Mons est une ville qui est un véritable carrefour des sens. Entre petits producteurs du terroir et épicuriens à la recherche d’expériences culinaires hors du commun, la cuisine montoise est une cathédrale de saveurs.

Les restaurants de la région mettent en avant le plaisir des produits de qualité et d’une cuisine raffinée pour vous laisser émerveiller. Pour une évasion gustative qui vous laissera un souvenir impérissable lors de votre passage à Mons, vous avez tout intérêt à trouver le restaurant dont la carte vous fera rêver et séduira vos papilles.

Une carte élaborée pour le plaisir de vos sens

Le charme d’un restaurant qui se respecte est de réussir à trouver le parfait équilibre entre terroir et modernité. Grâce à des produits frais et irréprochables au niveau de la qualité, les menus à la carte sont parfaitement goûteux et vous promettront de belles découvertes culinaires.

Avec une cuisine du monde au menu, vous voyagerez agréablement entre la burrata, les cannellonis, le ris de veau, le tajine et les autres spécialités. Les plats qui vous seront servis seront à la hauteur de vos attentes avec des saveurs et des goûts que vous aurez plaisir à déguster.

Bien entendu, vous pourrez profiter des savoureuses recettes montoises à l’instar de la truite Antoine Clesse, des côtes de porc « à l’berdouille » ou du lapin à la gueuze. Dès l’entame de votre repas, vous pourrez facilement découvrir toute l’étendue de la richesse culinaire de la cuisine montoise en vous régalant avec les plus belles spécialités locales. 

Un petit déjeuner bio pour bien commencer la journée !

Ce n’est un secret pour personne, le petit déjeuner est le repas le plus important de toute la journée. Alors si en plus, vous décidez de troquer les viennoiseries contre une alimentation biologique, vous êtes assurés de faire le plein d’énergie tous les jours !  

Une réserve d’énergie tous les jours 

Comme il est le premier repas de la journée, le petit-déjeuner reste le plus important. En effet, il faudra tenir jusqu’à midi sans manger et dans des horaires qui réclament souvent toute notre concentration. C’est la raison pour laquelle, il est important de bien le préparer avec un apport équilibré en glucides, en protéines, en lipides et en fibres. En effet, il faut savoir que ce premier repas doit constituer 25 % des calories pour le reste de la journée qui vous attend. Du coup, on oublie son vieux réflexe du café et de la viennoiserie et on privilégie une alimentation équilibrée dès le réveil pour faire le plein d’énergie ! 

La recette idéale 

Pour bien commencer la journée avec un petit déjeuner bio, rien de mieux qu’une boisson chaude à base de thé ou de café. L’idéal, c’est une recette à base de thé vert pour faire le plein d’antioxydants. Ensuite, un apport en calcium à base de lait ou de lait végétal mélangé avec des céréales sera idéal. À ce niveau-là, on fait le plein de fibres et de protéines pour tenir le choc jusqu’à midi. Autre point indispensable, des fruits de saison. Avec le plein de vitamines et de sucre, cela nous permettra de booster notre concentration à son maximum. Évidemment, on mise également sur les oléagineux avec des noisettes, des amandes ou des noix de Grenoble. Enfin, pour les plus sportifs d’entre vous, il faudra apporter une autre source de protéines comme par exemple, des œufs ou du jambon si vous ne suivez pas de régime végétarien.

Cuisine biologique : zoom sur les oléagineux

Particulièrement riches en fibres et en acides gras monoinsaturés, les oléagineux reviennent de plus en plus à la mode. Souvent synonymes d’une cuisine biologique, ils possèdent de nombreux bienfaits et s’intègrent à merveille dans un régime méditerranéen. En bref, voici donc un petit zoom de ces graines miraculeuses. 

Les oléagineux en cuisine biologique 

Lorsqu’on souhaite adopter une alimentation plus saine, on se tourne d’emblée vers les fruits et les légumes. Or, les oléagineux en cuisine biologique possèdent également de nombreux bienfaits. Par exemple, il faut savoir que les amandes sont riches en acides gras monoinsaturés et en fibres. Par ailleurs, elles sont très intéressantes pour ce qui concerne les maladies cardio-vasculaires, tout simplement parce qu’elles diminuent le taux de cholestérol néfaste pour l’organisme. En plus, elles sont riches en calcium ! Autre star incontournable d’un régime à base de graines, la noix de Grenoble. Riche en oméga 6 et en oméga 3, elle possède également des fibres, des antioxydants et de la vitamine E. Lorsque vous en mangez six à huit par jour, vous divisez par deux le risque de maladies coronariennes. Particulièrement indiquée pour les personnes qui possèdent un taux de cholestérol élevé, elle fera toute la différence et s’intègre parfaitement dans un régime méditerranéen. 

Des noix qui sont bonnes pour la santé 

Outre les amandes et la noix de Grenoble, on trouve également la noix du Brésil, particulièrement efficace pour lutter contre le cancer de la prostate. La noix de cajou et de Pécan permet d’améliorer nos capacités cognitives en boostant notre mémoire. Du côté des cacahuètes, on mise sur le resvératrol qui est un puissant antioxydant et qui nous permet de perdre du poids. Enfin, les graines de lin sont particulièrement efficaces pour prévenir le cancer du sein et sont surtout riches en oméga 3 et en antioxydants. En outre, elles réduisent considérablement le risque de cancer du côlon et agissent comme un véritable prébiotique. Miraculeuses et insoupçonnées, les noix sont un incontournable pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans la cuisine biologique et faire de l’alimentation, un atout santé.

La gastronomie s’invite dans les activités de team-building

Dans les entreprises aussi le mois de septembre est synonyme de rentrée. C’est souvent à cette période qu’ont lieu les changements de postes, les restructurations d’équipes et les départs de nouveaux projets. C’est le meilleur moment pour encourager les employés et les collaborateurs à se forger un esprit d’équipe. La complémentarité, l’entraide et la sympathie sont indispensables à la réussite d’une entreprise et c’est pour cette raison que les managers organisent des journées de team-building. Cette année, la tendance est à la gastronomie.

L’atelier de cuisine

Quand vous gérez une entreprise dans laquelle les employés sont autant des hommes que des femmes de tous les âges, il est nécessaire de trouver une activité qui plaît à tout le monde. C’est le cas par exemple dans le secteur de la banque, des assurances ou dans le domaine de l’immobilier. Des cuisiniers proposent des ateliers de team-building à Strasbourg autour de la gastronomie française. C’est une activité idéale pour tout type de public.

Les cours de dégustation

De plus en plus d’entreprises proposent à leurs employés d’aller vivre l’aventure des sens et de la gastronomie en proposant des ateliers de dégustation autour de différents types de produits. On connaissait largement ceux qui étaient organisés autour du vin et de l’œnologie. Cependant, on connaît beaucoup moins les dégustations de chocolat, de café ou encore de rhums. Non seulement cela permet de vivre une très belle expérience culinaire, mais en plus on y apprend beaucoup de choses.

Les cours de cocktails

Qui n’a jamais voulu apprendre à faire de délicieux cocktails ? Il est également possible d’organiser des ateliers de cuisine pour les salariés d’une entreprise, spécialement focalisés sur la préparation de cocktails ou de boissons énergisantes. C’est idéal dans le secteur de la restauration pour parfaire les compétences des serveurs par exemple, mais cela fonctionne dans tous les secteurs d’activité. C’est un loisir qui plaît autant aux femmes qu’aux hommes, quel que soit leur âge.

Le fromage de chèvre s’invite dans nos assiettes

Le fromage de chèvre est un produit onctueux et très savoureux, à l’odeur parfois très prononcée. C’est un aliment idéal pour entretenir les os, les muscles, pour faciliter la digestion et prévenir certaines maladies. Depuis toujours on élève les chèvres pour leur lait, leur viande. Les premiers fromages de chèvre datent de 7000 ans av. J.-C., c’est l’ancêtre de tous les fromages. Sur le site www.soignon.fr, vous pourrez avoir quelques produits pertinents. 

Il se marie avec de nombreux aliments

Le fromage de chèvre possède une texture homogène avec une pâte lisse, onctueuse parfois fondante. Il peut revêtir différentes formes, bûche, crottin, palet, pyramide, à tartiner avec une saveur fruitée, prononcée. Il y en a pour tous les goûts, toutes les envies. Les Français adorent le fromage et ceux de chèvre ne font pas exception. Vous avez dans votre réfrigérateur du fromage de chèvre et vous ne savez pas quoi en faire ? Profitez-en pour créer des recettes goûteuses qui raviront les papilles de toute la famille. En apéritif, en bouchée, le fromage de chèvre se marie parfaitement avec le concombre, le saumon, le jambon, le melon, les pruneaux. Dans un cake salé, il fera merveille, une entrée pleine de promesses.

Tartes, quiches, feuilletés

Le fromage de chèvre trouve tout naturellement sa place dans de nombreux plats. Sur une pizza, ne l’oubliez pas, il la rendra plus délicieuse. Pour épater vos invités, préparez des aumônières de fromage de chèvre en brick ou en crêpe. Dans un plat de pâtes au saumon, ajoutez du fromage de chèvre, c’est prêt. Le chèvre parfumera tous vos gratins, brocolis, gnocchis, aubergines, courgettes. Cuisinez-le aussi dans les desserts. Il se marie avec le miel, les pommes, les poires. Si vous aimez la mousse au chocolat, incorporez un peu de fromage de chèvre frais et servez avec un coulis de framboise. Le fromage de chèvre est très polyvalent.