Blog

Le miel, l’atout charme de vos plats

Comme l’affirme Cyril Lignac « avec des épices, on peut tout faire ! ». Frais, en graines, moulus, les herbes, les aromates et les épices sont des exhausteurs de goût naturels indispensables en cuisine. Si ces derniers sont incontournables, il en est un autre qui ne manque pas de charme pour sublimer les mets, affoler les papilles : le miel. Connu depuis la nuit des temps, le miel est un met ancestral qui ne manque pas d’atouts. Gros plan sur ce complice gourmand des fourneaux.

Le miel : les astuces pour bien le choisir

Comme tous les produits en cuisine, mieux vaut que vous misiez sur la qualité. Pour sublimer les recettes, rien de tel que de choisir du miel chez un apiculteur qui bichonne ses abeilles, qui assure une traçabilité parfaite de la fleur jusqu’au bocal en passant par la ruche. Et, pour cela rien de tel qu’un miel 100% français dont la provenance est garantie comme c’est le cas pour les miels de la Miellerie Miel Martine. C’est alors la garantie d’avoir un miel pur, de profiter de tous les bienfaits de ce nectar, de le savourer tout simplement.

Le miel : un miel des miels

Fluide, épais, cristallisé … la variété de miels est large. D’autant plus qu’il n’existe pas un seul type de miel, mais des miels bien différents : fonction de la région où les ruches sont installées, des fleurs butinées par les abeilles. Ainsi, il existe des miels de montagne, toutes fleurs ou de sapin par exemple. Il existe aussi des miels de lavande, de châtaignier, d’acacia, de thym aussi. Fonction de vos envies, un miel sera plus approprié qu’un autre. Pour vos pâtisseries, les miels d’acacia, de lavande, d’oranger ou encore de sapin seront plus appropriés. Si vous proposez un met sucré salé au menu, privilégiez un miel de caractère à l’image du miel de châtaignier par exemple. Pour vos gibiers, le miel de bruyère est le secret pour un accord parfait. Le miel s’accorde aussi en toute simplicité avec vos tartines (misez sur le combo miel-beurre salé, vos papilles apprécieront) et boissons chaudes comme une tisane. Au dessert, débordant de gourmandise sur un fromage blanc ou une faisselle, quel que soit le miel choisi, ses notes raviront vos papilles. Au moment de passer au fromage, le mélange noix, miel et chèvre n’en sera que plus magique. Poulet, pavé de saumon, souris d’agneau, gigot d’agneau, riz pilaf, cuisses de canard braisées, brochettes de poulet, Tatin de navets, carottes confites, gâteau de semoule, baklava, compote de poires, madeleines, biscuits sablés, salade de fruits, glace, pain de mie, moutarde, marinade … quelle que soit votre préparation, ajoutez du miel. Avec doigté et justesse, avec parcimonie et légèreté, le miel apportera les notes parfumées à vos plats.

Le miel : entre ingrédient et allié bien-être

Résultat du travail minutieux des abeilles, le miel est l’or jaune de vos assiettes. Pouvant aller du jaune pâle au brun foncé fonction de l’origine du nectar des plantes à partir duquel il est fabriqué par les abeilles, mais aussi de son vieillissement, la meilleure période pour vous délecter de sa saveur est d’avril à novembre. Bien entendu, comme c’est un produit alimentaire qui se conserve très bien, il est possible d’en trouver toute l’année ! En préparation crue, cuite ou en marinade, les possibilités culinaires du miel sont sans limites. Si de l’entrée au dessert, le miel est bon, il est aussi réconfortant. Et pour cause, le miel offre de nombreuses vertus thérapeutiques et diététiques. Stimulant cardiaque, cicatrisant, antiseptique, le miel stimule aussi les défenses immunitaires, favorise la digestion et le transit intestinal, atténue les brûlures. Appliqué en masque en mélange avec du café, c’est aussi un allié pour atténuer les problèmes de peaux en masque.

Le miel : les astuces pour faire durer le plaisir

Tout comme vous prenez soin de bien ranger votre réfrigérateur pour conserver au mieux vos aliments, faites-en de même avec votre pot de miel. D’autant qu’avec quelques astuces, vous pouvez conserver votre miel quelques années ! À l’abri de la lumière et de l’humidité, conservez vos miels liquides bien fermés à une température d’environ 25°C. Bien entendu, pour profiter de ses vertus, mieux vaut le consommer dans les 6 mois après ouverture du bocal. Pour les miels solides, dits cristallisés, mieux vaut que la température n’excède pas les 20°C. Et là encore, après avoir refermé hermétiquement le bocal, rangez-le dans un endroit sec tenu à l’abri d’une source de chaleur. Et surtout, notez que contrairement au beurre : le miel ne se congèle pas !

Categories

Author

Françoise Avatar

Partager & Imprimer

Organic Healthy

"Manger mieux, Manger Bio, Manger sainement", c'est le slogan d'un nouveau site ("Eat Better, Eat Organic, Eat Healthy" en anglais). Si vous vous interessez au super foods, des aliments qui permettent de mieux manger, consultez le site organic-healthy.net

No Comments

Leave a Reply

Découvrez les meilleurs livres de recettes de cuisine Je veux voir