Blog

Connaissez-vous les Ramen ?

Plat équilibré à base de nouilles et de sauce soja, le ramen est une recette délicieuse de soupe aux nouilles qui se mange pour diverses occasions.

Parfaite pour se réchauffer pendant l’hiver, cette soupe est agrémentée de légumes, de poisson ou de viande selon les préférences. Aujourd’hui populaire aux quatre coins du monde, le ramen est revisité de nombreuses façons.

Cette recette est considérée comme un plat national au Japon. Mais le saviez-vous ? Il semble que l’on attribue à tort l’invention de ce plat aux Japonais alors qu’en réalité, il a été importé de Chine, à la fin du 19ème siècle.

On vous explique tout !

Le ramen, une recette typique japonaise empruntée aux Chinois.

Toutes les recherches historiques et hypothèses émises au sujet de l’origine du ramen se rejoignent sur un point : la recette des ramens est bel et bien originaire de Chine et a été importée au Japon tout récemment. Il faut rappeler que le mot ramen désigne à la fois la soupe et les pâtes.

Vers la fin du 19ème siècle, les migrants chinois ont apporté au Japon leurs nouilles locales fines et étirées « le mian » (que les japonais ont appelé ra men).

À cette époque, les Japonais avaient aussi leurs nouilles spéciales qu’ils utilisaient pour la préparation de leurs recettes traditionnelles. Il s’agit des Soba à base de farine de sarrasin et les udon à base de farine de froment. Ces nouilles sont blanches et épaisses.

Les premières soupes de ramen n’étaient pas aussi consistantes que celles que l’on déguste aujourd’hui. C’est un cuisinier chinois de la ville portuaire de Yokohama qui a créé le ramen que l’on connait et apprécie aujourd’hui. Il a préféré pour cette recette les nouilles chinoises, un bouillon épais, de la viande de porc rôti et des œufs durs. Aussi bien dans le choix des ingrédients que celui des nouilles utilisées, le ramen est un plat typiquement chinois.

Mais comme il a vu le jour au Japon, il est considéré aujourd’hui comme un plat typique de la culture nipponne.

La démocratisation de ce plat phare

Jusqu’en 1912, le ramen s’est popularisé au sein de l’archipel. D’abord estimé aux travailleurs immigrés chinois, il se fait connaitre partout au Japon à travers les Yatai. Il s’agit de petits stands mobiles de vente de nourriture. Mais à cette époque, la recette a encore de la concurrence et ne connait pas encore le succès qui lui est dû aujourd’hui.

Il faudra attendre la fin de la Deuxième Guerre mondiale pour que la soupe se démocratise et gagne en popularité. Après 1945, le Japon connait une forte pénurie de riz, obligeant ainsi les gens à se tourner vers les pâtes à base de blé, moins chères mais tout aussi nourrissantes.

Le ramen s’est donc progressivement implanté dans la cuisine japonaise au point de devenir un incontournable. Aujourd’hui, on compte au moins une cinquantaine de versions de ramen dans chaque région du Japon. Cette recette est déclinable à l’infini, selon le type et la forme des pâtes, la garniture et le bouillon choisi.

Le ramen Tonkotsu avec du porc rôti et son bouillon aux os de porc rôtis est la recette la plus connue. Mais vous pourrez aussi essayer des recettes de ramen au poulet, aux fruits de mer, etc.

Categories

Author

Francoise Avatar

Partager & Imprimer

Organic Healthy

"Manger mieux, Manger Bio, Manger sainement", c'est le slogan d'un nouveau site ("Eat Better, Eat Organic, Eat Healthy" en anglais). Si vous vous interessez au super foods, des aliments qui permettent de mieux manger, consultez le site organic-healthy.net

No Comments

Leave a Reply

Souhaitez-vous manger les cookies de ce site ? Accepter